Afrique du Sud et Swaziland

Voyage dans la nation arc-en-ciel et le royaume des brumes.

 

Début 2009 , je m'envole à destination de l'Afrique du Sud et du Swaziland, pour un périple de 6 000 km. Ce premier voyage en solitaire de Soweto au Cap de Bonne Espérance, de la frontière du Mozambique au désert du Karoo, ces deux mois en solitaire au coeur de l'Afrique du Sud et du Swaziland seront une véritable révélation.

 

Extraits d'un email envoyé à l'époque.

 

«  Je suis passé par Johannesbourg, ses quartiers résidentiels surprotégés, ses mines d'or et ses ghettos. L’apartheid existe toujours, il est maintenant économique... et la paranoïa des blancs est palpable 24h/24. Soweto secoue pas mal et le tour du ghetto en vélo était vraiment un truc de dingue, avec des gamins qui venaient me toucher pour vérifier que j'étais réel, car ils n’avaient jamais vu de blancs...


Le parc Kruger et ses 2.6 millions d’hectares de nature où il est interdit de s’aventurer à pied sous peine de se faire dévorer impressionne aussi... J'y ai vu toutes sorte d'animaux, on se croirait dans un épisode de National Geographic !


Le Swaziland, ces montagnes brumeuses, ses villages de huttes aux toits fumants, ces danses ancestrales... Indescriptible.

La frontière avec le Mozambique, Kosi Bay et le désert rural, 1h d’attente au bord de la route avant que le seul pick-up à passer m’embarque. Région et ambiance d'un autre monde, au milieu des mangroves, des rares taxis collectifs bondés qui partent avec trois heures de retard... J’ai vu des tortues de 120 kilos pondre leurs œufs de nuit sur une plage, c’était magique….

Eshowe, le pays Zoulou, la forêt primitive d’Afrique, la canopée bruyante, le passé sulfureux des luttes coloniales et tribales. »